Un jour je serai “illustratrice de bande dessinée”


 

Quand j’avais 10 ans je rêvais d’être un jour “illustratrice de bande dessinée”. Je sais pas où en sont tes rêves mais moi j’avais mis celui-là de côté pour un bon bout de temps en me répétant que c’était pas réaliste, que c’est HYPER compliqué d’en faire son métier, qu’il faut être parmi les meilleurs pour percer… bref, je m’étais fait une raison.

Puis, il y a 2 ans, dans une discussion avec une amie où on parle d’oser se lancer, bouger un petit quelque chose dans son quotidien pour se rapprocher de ses rêves, millimètre par millimètre, je remarque que je n’ai rien fait pour ne fût-ce que tenter. Je demande alors à Ploum, qui a un style d’écriture qui me plait beaucoup, s’il n’a pas une histoire à me prêter pour que je réalise la version illustrée, dans mon coin, juste pour voir si j’en suis capable.

Pendant un an, en même temps que mes cours aux beaux-arts le soir, j’apprend à découper le texte, équilibrer les mises en pages, donner vie aux personnages. 48 pages plus tard, j’ai bouclé le livre! J’étais fière de ce petit (groooos) défi personnel mais voilà, l’étape 1 étant finie, je vois la montagne que représente l’étape 2 (publier le livre) du coup le stress, je fais plus rien, je laisse tout au placard.

Mais l’idée tourne encore dans ma tête, à la base c’était pour réaliser mon rêve, pas juste pour m’entraîner… L’histoire est finie, les illustrations sont dans mon ordinateur, il est temps d’aller plus loin. J’envoie un dossier à quelques maisons d’éditions mais souvent on me répond que leur planning est déjà bouclé pour l’année ou que ça ne correspond pas à leur ligne graphique… J’abandonne à nouveau l’idée, après tout je savais bien qu’il y avait peu de chance. Et je remet tout… au placard!

Encore un an passe avant de sortir l’idée un peu folle, avec Ploum, de s’auto-publier! Ayant à nous deux tout ce qu’il faut pour réaliser le livre, pourquoi s’arrêter en chemin? Ploum lance sa maison d’édition et dans une semaine les pré-ventes sont ouvertes! Ce rêve est entre tes mains, à suivre…